Quelles sont les obligations d’un serrurier envers son client ?

À tout moment, il se pourrait qu’une raison vous pousse à recourir à un dépannage de serrure en urgence : déblocage d’une porte, perte de clé, serrure vandalisée, et ainsi de suite. Cependant, il convient de rester très attention, car la plupart des serruriers de nos jours ne sont juste que des arnaqueurs. C’est pourquoi, avant de vous lancer à la recherche d’un professionnel serrurier, le mieux est de savoir les obligations serrurier client.

Obligations d’information

Que ce soit pour un dépannage d’urgence due à une porte claquée ou d’un changement de serrure de porte secondaire… les professionnels serruriers sont tous soumis à la législation du 2 mars 1990 stipulant qu’ils sont dans l’obligation de fournir à leurs clients des informations précises et détaillées, notamment au niveau de l’ordre de réparation ainsi que du devis.

Avant de se lancer dans les travaux, un serrurier doit obligatoirement vous faire part d’un ordre de réparation, ou plus précisément un bon de commande des travaux qui mettant en valeur les informations sur les prestations, en l’occurrence le cout horaire de la main-d’œuvre (en TTC), le montant des prestations forfaitaires qu’il propose, les frais de déplacement, les modalités de décompte du temps passé, le cout du devis, et ainsi de suite.

Par ailleurs, si le montant estimé des réparations (y compris le devis) outrepasse les 150 € TTC, ou si c’est vous qui lui réclamez le devis, le professionnel est bien sûr dans l’obligation de mettre à votre disposition un devis détaillé comportant la date, le nom et l’adresse de l’agence de serrurerie qui propose vous propose ses prestations, votre nom, le lieu de l’intervention c’est-à-dire votre adresse, décompte détaillé des opérations ainsi que la quantité et le tarif de chaque pièce utilisée, la date limite de la prestation, durée de validité de l’offre… Il est également à noter que ce devis doit être réalisé en deux exemplaires : pour vous et pour le prestataire.

Obligation de respecter tout ce qui a été précisé dans le devis et ordre de réparation

Logiquement, le professionnel serrurier, sauf pour une urgence absolue, ne procède aux travaux de dépannage qu’après avoir obtenu votre accord écrit. C’est parce que l’intégralité des opérations de dépannage, de réparation et de changement doit être bien précisée avant l’intervention. Pour découvrir si le professionnel est honnête ou pas, prenez le temps qu’il faut pour vérifier si l’intervention est bien conforme par rapport à l’ordre de réparation et du devis. Le cas échéant, vous avez le droit d’interrompre l’intervention.

L’intervention du serrurier se cantonne uniquement sur les réparations nécessaires. Donc, au fur et à mesure de l’intervention, si le professionnel vous fait part d’une proposition malhonnête ou s’il vous propose de payer du matériel en sus, il faut bien sûr refuser son offre, car il y a fort à parier qu’il ne cherche qu’à vous arnaquer. D’autre part, vous avez aussi le droit de demander à votre serrurier d’installer les matériels que vous avez achetés pour faire encore plus d’économie bien évidemment. Pour ce qui est des pièces changées, le professionnel n’a pas le droit de les garder, sauf si vous lui avez donné votre accord.

Le serrurier peut proposer des travaux supplémentaires, mais sous condition

En outre, si le dépannage ne concerne que le déblocage d’une porte, l’intervention doit prendre en fin une fois que la porte est enfin ouverte. Après cela, le serrurier peut vous proposer des travaux supplémentaires si besoin, mais à condition de respecter les dispositions du code de consommation en matière de démarchage et de vente à domicile. Deux conditions s’imposent : vous bénéficiez d’un délai de rétraction de 7 jours ; vous aurez droit à un formulaire de renonciation qui doit figurer sur le contrat.

Comment un serrurier définit-il ses tarifs ?
Quelles sont les diplômes et formations d’un serrurier ?