Quelles sont les diplômes et formations d’un serrurier ?

Bien qu’un serrurier s’agisse d’un professionnel dans tout ce qui concerne la serrurerie, il ne s’occupe plus uniquement des serrures et clés. Derrière le terme serrurier se cachent aujourd’hui tout un panel de domaines concernant la construction métallique comme la menuiserie, ferronnerie d’art, portes blindées, grilles, et beaucoup d’autres. Donc, pour pouvoir accéder à un tel métier comportant plusieurs facettes, il existe des diplômes et formations requises.

Le CAP : porte d’entrée obligatoire dans l’univers de la serrurerie

Sachant que le métier de serrurier est règlementé, il est obligatoire de suivre une formation serrurier pour pouvoir y accéder comme la formation pour l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) serrurier métallier bien évidemment. Pour être plus précis, un CAP serrurier métallier se préparer dès la classe de troisième pour une durée de 2 ans environ. Selon l’établissement choisi, il est tout à fait possible d’obtenir ce genre de certificat en formation initiale. Le but cette formation est bien évidemment d’aider les apprentis serruriers à maitriser toutes les bases du métier de serrurier. Donc, tous les titulaires d’un CAP serrurier métallier doivent être en mesure de façonner et d’assembler des ouvrages métalliques ou même en matériaux synthétiques.

Même si le but de cette formation est d’initier les gens à l’art de la serrurerie, cela ne veut pas forcément dire que la formation en question se focalise uniquement sur le métier proprement dit : dessin technique, connaissances des matériaux, formations en électricité, formations en menuiseries métalliques, formations en technologie, etc. Ce CAP se compose également de plusieurs matières d’enseignement général comme le français, mathématiques, sciences, éducation physique et sportive, et ainsi de suite. Par ailleurs, le CAP serrurier métallier propose également une formation en termes de règles de sécurité sur le lieu du travail.

Toutes personnes disposant du CAP serrurier métallier peuvent accéder directement au métier de serrurier après l’obtention de ce certificat. De plus, ces personnes ont également le droit de créer sa propre entreprise de serrurerie.

Et après le CAP, est-il possible de poursuivre les études ?

Après l’obtention du CAP, l’un des diplômes serruriers indispensables, il est bien évidemment possible au nouveau professionnel de continuer son parcours dans l’objectif de renforcer et perfectionner ses compétences en serrurerie. Ce professionnel a dans ce cas plusieurs possibilités, soit de poursuivre ses études par une Mention Complémentaire (MC) ou par un Brevet de Compagnon Professionnel (BCP) en un an, soit en visant un baccalauréat professionnel ou brevet professionnel en 2 ans : baccalauréat professionnel ouvrages du bâtiment : métallerie, baccalauréat professionnel technicien en chaudronnerie industrielle, baccalauréat professionnel menuiserie aluminium-verre, brevet professionnel menuisier aluminium-verre, brevet professionnel métallier… À vrai dire, pour devenir un serrurier professionnel, le chemin ne s’arrête pas là bien évidemment. Après avoir décroché le bac pro, il est aussi possible de toujours continuer, notamment en deux années pour décrocher un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) constructions métalliques. Bien sûr, les titulaires d’un tel brevet auront la possibilité de travailler sur des chantiers, en l’occurrence les voies ferrées, les aéroports, et beaucoup d’autres encore.

Les qualités requises pour devenir serrurier professionnel

Vu l’ampleur d’un tel métier, le monde de la serrurerie nécessite d’un panel de compétences. On peut même dire que le métier de serrurier ne s’offre pas à tout le monde. Donc, pour devenir un bon serrurier, voici les qualités recuises : sérieux, minutieux, équipé, empathie, sociabilité, polyvalence, endurance et bonne condition physique, sens de l’analyse, passion pour la métallerie, débrouillard, technicien, connaissance des métaux et matériaux, connaissances des normes de sécurité, bon conseiller, bons réflexes, et beaucoup d’autres encore…  D’autre part, il ne faut pas aussi oublier qu’un serrurier de confiance et fiable d’avoir de l’expérience dans ce domaine. Afin de rassurer et de mettre en confiance les clients, l’expérience revêt d’une importance capitale.

Comment un serrurier définit-il ses tarifs ?
Quelles sont les obligations d’un serrurier envers son client ?