Comment un serrurier définit-il ses tarifs ?

Sachant que la grille tarifaire diffère d’un serrurier à un autre, il est plus qu’indispensable, afin d’éviter toute forme d’escroquerie, de bien connaitre comment ce genre de professionnel se prend-il pour définir ses tarifs serrurier. Eh oui, ce genre de détail ne doit jamais être négligé étant donné que de nombreux clients, contraints par des situations d’urgence, se font arnaquer et doivent payer des tarifs exorbitants. Ce genre d’artisan pense agir en qualité de professionnel alors qu’en réalité, c’est un véritable escroc.

Le serrurier définit ses tarifs selon la nature de la prestation

Concrètement, les prix proposés par un serrurier sont vraiment aléatoires et peuvent varier selon la zone géographique où aura lieu l’intervention, le type de prestation réalisée, la notion d’urgence et bien évidemment la durée de l’intervention. Donc, en général, un artisan serrurier dispose de deux types de grilles tarifaires, en l’occurrence la grille tarifaire normale si l’intervention se déroule en journée (jours ouvrables) et la grille tarifaire dédiée à toute intervention en soirée, pendant les week-ends et jours fériés.

En ce qui concerne la nature de prestation, l’artisan serrurier doit prendre en considération le type de serrure utilisé, le type d’installation, le type de porte (standard ou blindée) … si sa mission est de débloquer une porte claquée. Normalement, plus le nombre de points de sécurité de la serrure est important, plus le tarif le sera aussi. Et comme ce genre de prestation nécessite souvent le remplacement du cylindre de la serrure, il faut faire attention parce que les escrocs en profitent pour déduire la serrure pour installer une autre.

En ce qui concerne le changement de serrure, le cout de la prestation dépend également du niveau de sécurité de la serrure à remplacer.

Quant au blindage de portes, le prix va normalement dépendre de la qualité du matériel à installer.

Si le serrurier à pour objectif de reproduire une clé, le cout de ce genre de prestation dépend de la serrure ainsi que de son niveau de sécurité.

Les frais additifs

Hormis les couts relatifs à la prestation, il y a également d’autres frais additifs que l’artisan serrurier doit prendre en considération en l’occurrence le cout des matériels et fournitures proposées, les frais de déplacement qui peuvent varier selon la date et l’heure de l’intervention, le cout de la main d’œuvre, le montant de la TVA à hauteur de 20%, la durée des travaux, la notion d’urgence, la complexité de la prestation, et ainsi de suite. Il se pourrait même que le cout total de l’intervention puisse tripler lors que l’urgence est absolue. C’est parce qu’un serrurier a lui aussi une vie privée comme tout le monde. Et c’est normal qu’il insiste sur les majorations tarifaires en cas d’urgence, notamment pour une intervention durant la nuit, en week-end et durant les jours fériés. Eh oui, chaque détail compte pour le serrurier afin que celui-ci puisse fournir à son client un devis exact et détaillé.

Gare aux arnaqueurs !

Avant de choisir quel prestataire prendra en charge vos soucis en serrurerie, vous devez porter votre attention sur différents détails dans le but de vous mettre à l’abri de toute forme d’escroquerie. Vous devez dans ce cas vous assurer que le professionnel dispose d’une autorisation de travail et que le devis qu’il vous présente est en bonne et due forme. Au moment de l’obtention du devis, vérifiez également si l’artisan prend en considération tous les détails déjà susmentionnés pour l’établissement de ses tarifs, essentiellement le cout de la prestation, de la main-d’œuvre, des matériels à installer, la durée de la prestation, et ainsi de suite. Quand la prestation est finie, veuillez à tout prix vérifier que le montant total de la facture est bien conforme au devis que vous avez signé. En cas de surfacturation, c’est-à-dire en cas de non-conformité de la facture et du devis, vous avez tout à fait le droit de poursuivre en justice l’artisan.

Quelles sont les obligations d’un serrurier envers son client ?
Quelles sont les diplômes et formations d’un serrurier ?