Certificats, devis, factures : quels documents doit vous présenter un serrurier ?

Afin de résoudre en un rien de temps tout problème lié à la serrurerie, il convient de faire intervenir le plus rapidement possible un serrurier professionnel, honnête et fiable. Du coup, il faut prendre des précautions afin de se mettre à l’abri des escrocs qui sont de plus en plus omniprésents actuellement sur le marché. Ainsi, pour éviter d’avoir affaire avec des serruriers malhonnêtes et incompétents, n’hésitez surtout pas à demander à l’artisan tous les documents officiels attestant son véritable professionnalisme.

Les certificats que doit vous présenter un serrurier

En tant que professionnel dans l’univers de la serrurerie, l’artisan serrurier doit vous présenter son certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou son brevet d’études professionnelles (BEP) ainsi que d’autres certificats lui donnant accès à son métier. Si jamais le professionnel ne dispose pas de ces certificats, il est dans l’obligation de vous présenter des pièces justificatives de ses expériences professionnelles de trois années. Si le professionnel travaille au sein d’une entreprise, il doit vous présenter un certificat de l’établissement pour lequel il exerce son métier. Ce certificat doit bien évidemment comporter toutes les informations importantes relatives à la société, notamment le nom de cette dernière, le lieu de son siège social, le numéro de SIRET, la mention RCS suivie du nom de la ville où se situe le greffe où l’entreprise est immatriculée… Si l’artisan serrurier ne vous présente aucun de ces certificats, c’est parce qu’il cherche juste à vous arnaquer, soyez-en certain ! Le mieux est donc d’oublier ce professionnel et d’en chercher un autre plus qualifié et qui est en mesure de mettre à votre disposition des prestations de qualités.

Devis détaillé de l’intervention

Que ce soit pour un déblocage d’une porte claquée, ou d’un remplacement d’une serrure, ou d’un blindage de porte d’entrée principale et secondaire… un professionnel serrurier est dans l’obligation de vous présenter un devis précis et détaillé pour toute prestation dépassant les 150 € TTC. Pour n’importe quel montant inférieur à 150 €, vous avez toujours le droit de demander à votre serrurier un devis. Le devis est bien évidemment comme une sorte d’engagement pour l’artisan. Donc, si jamais ce dernier refuse de faire un devis, alors n’hésitez pas à vous pencher vers d’autres artisans. D’autre part, veuillez également vérifier si le devis que le serrurier a établi comporte toutes les mentions obligatoires à savoir : la date, le nom et l’adresse du serrurier ou de l’entreprise de serrurerie, votre nom ainsi que le lieu où se tiendra l’intervention, informations complètes relatives à chaque prestation sans oublier les produits nécessaires aux réparations, les éventuels frais de déplacement, le prix HT ou TTC y compris le montant de la TVA, la durée de validité du devis, le cout du devis si celui-ci est payant, et ainsi de suite. Et sachant que le devis doit être établi avant toute intervention, il doit comporter la mention « Devis reçu avant l’exécution des travaux ».

Facture après l’intervention

Quand l’intervention du serrurier s’achève, celui-ci doit vous présenter une facture, à partir du moment où l’intervention excède la somme de 25€, en y incluant le cout total de la nature de son intervention, de la main-d’œuvre et bien sûr des frais de déplacement. D’une manière logique, le montant total de la facture doit correspondre au devis préalablement élaboré. Malheureusement, il existe des artisans qui prétendent être des véritables professionnels alors qu’ils jouent juste sur le caractère d’urgence de la situation pour commettre une surfacturation, c’est-à-dire que le montant des factures serrurier est largement plus élevé que le devis réalisé et signé avant l’intervention. Donc, si jamais vous êtes confronté à ce genre de situation, vous avez le droit de demander à l’artisan de rembourser le trop-perçu.

Fuyez les serruriers qui veulent tout changer !
Qualités du bon serrurier : rapidité d’intervention, conseils avisés